Windwest - Traitement de l'eau La Rochelle +33 (0)5 46 07 95 81 contact@windwest-sas.com

Dossier : De l’eau propre et seine

Le système Olimpe-Agri traite l’eau par électrolyse en ligne.

Spécialisée dans le traitement de l’eau, la société Windwest, basée à La Rochelle, a conçu un électrolyseur qui traite et désinfecte l’eau des élevages sans apport de produit chimique. “Nous avons cherché un système simple d’utilisation pour les agriculteurs, capable de traiter les eaux venant du réseau, des forages ou des puits” explique Stéphane Leyssale, le président.

Brevetée et primée au Space en 2016, cette innovation appelée Olimpe-Agri s’installe sur un panneau de 1,40 m x 1 m. Un boîtier électronique commande une cellule d’électrolyse dans laquelle un champ électrique est créé. “Au passage de l’eau,
le choc détruit les bactéries et certains virus. La force du traitement s’adapte au débit.”

 

“On ne rejette que de l’eau naturelle”

Cette action du champ électrique est combinée à l’électrolyse des sels minéraux naturellement présents dans l’eau. “On génère ainsi du chlore libre (2,5 à 3 mg/l) sans odeur capable de désinfecter l’eau avant sa consommation par les animaux. La rémanence des oxydants produits garantit la désinfection.” Si les sels minéraux naturels sont insuffisants, une dose de 0,1 g de sel/litre d’eau traitée peut être injectée par Olimpe-Agri. Soit une dose maximale de 1 kg/10 m3 d’eau. Les parois des canalisations sont également débarrassées du biofilm. “Puisque nous n’utilisons pas de produits chimiques, la pollution est nulle. On ne rejette que de l’eau naturelle.” L’installation du système obéit à quelques principes. “Si la dureté de l’eau est supérieure à 25°, l’éleveur posera alors un adoucisseur. Le taux de fer doit également
être inférieur à 0,5 mg/l.”

Avec cette technologie innovante, Windwest vient de signer un contrat avec un distributeur installateur en Espagne.

En France, vingt-cinq équipements ont été installés depuis octobre 2016. “Grâce à une eau saine et de qualité, nous amenons de la performance aux élevages” confirme Stéphane Leyssale.